Le Blended Learning

Si le concept de Blended Learning se définit par une combinaison de formations distancielles et présentielles, cette formule d’apprentissage multimodal comporte en vérité une grande variété de sous-genres. Le dosage et la finalité des enseignements en salle et à distance peuvent varier pour proposer de multiples expériences éducatives aux apprenants : préparation à distance aux cours en salle, pédagogie en face-à-face et contrôle des connaissances distancielle, animation de cours en présentiel grâce aux outils e-Learning, parcours pédagogiques numériques « à la carte », etc. Un dispositif Blended Learning bien conçu permet de capitaliser sur un catalogue de cours en salle existant en prolongeant l’enseignement à distance pour une efficacité et une imprégnation mémorielle optimale…

Nombreuses sont les organisations qui ont cru bénéficier des bienfaits du Blended Learning en mettant simplement les transcriptions ou supports de cours présentiels à disposition des apprenants en ligne (succombant souvent au mirage du Rapid Learning). Lors de la mise en place d’un tel dispositif d’apprentissage, il est impératif d’envisager de manière intégrée et homogène toutes ses composantes : les parcours d’enseignement online et offline doivent être équilibrés, les supports de cours présentiels doivent être enrichis et retravaillés pour devenir efficaces à distance hors la présence d’un formateur, les mécanismes de contrôle des acquis doivent tenir compte de la dualité des modes d’enseignement, etc.

La réussite d’un dispositif d’apprentissage en Blended Learning dépend de nombreux facteurs parmi lesquels on trouve :

  • Une conception intégrée: celle-ci implique une maîtrise parfaite du potentiel de chaque vecteur d’apprentissage et une bonne connaissance des apprenants concernés par la solution.
  • La qualité des contenus pédagogiques online et offline: aussi bien sur le fond que sur leur forme, leur complémentarité, leur interactivité.
  • La capacité des formateurs à utiliser le dispositif efficacement: le passage d’un enseignement classique à une formule d’enseignement mixte n’est jamais instantané et doit être facilité.
  • La performance et l’ergonomie des modules e-Learning: navigabilité, disponibilité des objets d’apprentissage en ligne ou hors ligne, fluidité de lecture des vidéos et objets animés… la technique doit être au service de l’apprentissage et non l’inverse.
  • L’appropriation du dispositif par les apprenants et leur engagement: des échanges fréquents entre apprenants en présentiel et à distance, une bonne animation des cours et des classes par les formateurs sont nécessaires pour obtenir les meilleurs résultats.

Vous songez à utiliser vos contenus d’apprentissage, cours et programmes de formation dans le cadre d’un dispositif de Blended Learning ?

Vous souhaitez booster les performances de vos apprenants en leur offrant une expérience éducative unique ?

Vous souhaitez dynamiser vos cours en salle en les enrichissant de contenus dynamiques et interactifs ?

WhatsApp WhatsApp us